Skip to content

Faith & the Muse ~ 28.09 at Le Romandie

octobre 4, 2007

Un vendredi soir dans le noir total. Dans la magnificence de la mélancolie de la mouvance gothique qui perdure à travers les âges.

Faith & the Muse, 2 artistes, Monica Richards et William Faith, 2 icônes de la musique gothique. Un passage près de chez nous que je voulais pas manquer. Et pourtant, c’est à peine si connais toute leur discographie. C’est juste que j’étais tombé sur la prog’ du Romandie pour l’automne, que ce nom a fait tilt dans ma tête et qu’après avoir découvert leur histoire, je me suis dit qu’il fallait absolument l’avoir vu une fois.

De plus, ce fut ma première fois dans l’ancien cinéma de la Riponne. La salle est toute petite, mais cela suffisait amplement à la prestation de ce soir. Scène dans son plus simple appareil, 2 chaises uniquement, pour le set accoustique que F&tM donne dans toute l’Europe cet automne.

Inutile de dire que la salle était magnifiée par les costumes et les styles les plus subtils du mouvement Goth. Du plus extrême au plus simple, j’aime j’aime j’aime !!!

Vêtue d’une robe ressemblant à un parterre de feuille mortes d’un automne précoce, les cheveux d’un rouge vif et le regard envoûtant, Monica entra sur scène accompagné de William, crête punk blonde immense et costard noir classieux.

 

Quelle magnifique musique. Les sonorités celtiques ressortaient parfois plus souvent que d’autres sur certains titres, pour mon plus grand plaisir. La voix de Monica était douce, ensorcelante. Elle me rappelle celle de Sharon sur les tout vieux titres de WT. Je ne puis nommer les titres joués ce soir là, mais ils étaient tous très beaux. En fermant les yeux, on se serait cru dans une forêt d’Irlande, magique, remplie de sortilèges et de bêtes fabuleuses. Je suis complètement fou de cette musique.

 

Après quelques morceaux joués, Monica demande à son public de faire lui même la suite de la setlist. Immédiatement, des voix se lèvent et les deux accomplissent les souhaits de l’assemblée. Après un court rappel, ils nous jouent une bien belle reprise célèbre de Kate Bush, Running Up That Hill. Une grosse heure de concert et le groupe s’en va en remerciant la foule et The Sanctuary qui a permit leur venue et qui va enchaîner la soirée avec 2 de ses DJ’s.

Un petit tour vers le stand merchandising qui est d’ailleurs bien le plus fourni que j’ai jamais vu, et surtout varié, avec des objets home-made du groupe, des livres écris par Monica ainsi que des receuils de photos et dessins de cette dernière. Les 2 se sont d’ailleurs prêtés à une petite séance de dédicaces et pout mon plaisir, un poster de leur tournée signé et une photo avec eux ! C’est ça que j’aime dans les groupes moins connus, leur accessibilité et leur dévouement. Belle leçon de musique ce soir là !

[rockyou id=85733635&w=500&h=375]

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :