Skip to content

The Black Crusade ~ 7.12 at the Volkshaus

décembre 19, 2007

Un line-up de rêve, une journée de folie, un concert superbe et une fin émouvante …

Zürich, vendredi 7 décembre 2007. Jour de ma toute première interview pour le Daily-Rock. Oui, c’est bien ça ! Tendu tout au long du voyage et encore un peu avant l’heure fatidique, c’était néanmoins avec beaucoup d’impatience que j’attendais ce moment …

Léo m’accompagnait sur une route une nouvelle fois battue par les vents et la pluie. Arrivés assez tôt pour ne pas faire mauvaise impression la première fois, je retrouve mon contact de Musikvertrieb devant la salle. Il me fait rentrer et fait sortir par la même occasion quelques badaux qui croyaient pouvoir rentrer furtivement. N’empêche, un gars aura réussi son coup, se faisant passer d’abord pour un aide technicien, ensuite journaliste, mon contact aura tout de même tôt fait de remarquer qu’il ne fait partie d’aucun magazine et le renverra sur le champ. Sacré culot, fallait oser ^_^ !!!

Je découvre une salle en effervescence pour préparer la venue des 5 groupes de ce soir. Je croise le chanteur de Shadows Fall qui sort prendre l’air. Les guitares sont toutes alignées et les pièces de batteries réparties un peu partout. C’est génial de voir une fois l’envers du décor ! Mais pas le temps de bailler aux corneilles, je dois me diriger vers le bureau loué où aura lieu l’interview. Après quelques minutes d’attente, la porte s’ouvre …

Pour la première, c’est un morceau de choix ! Matt Heafy, le leader-chanteur-guitariste du groupe de trash metal Trivium !!! Fan du groupe depuis le splendide Ascendency, c’est avec les mains moites que j’attendais son arrivé. Accompagné par son agent, j’ai pu lui poser toutes mes questions et cela s’est très bien déroulé, malgré un stress assez conséquent héhé 🙂 Grand respect pour cet homme qui est plus jeune que moi et qui fait déjà trembler des foules de milliers de personnes. En plus, il fait bien plus âgé ! Bref, une première expérience géniale et qui m’encourage pour la suite !

14h30. L’ouverture des portes n’étant qu’à 17h00, nous avons parcouru un bout de la vieille ville avec Léo, bu une bière dans un très beau pub et fait les boutiques métal de ZH. Au détour d’une ruelle, je fut bouleversé de voir un … SUBWAY !!! L’estomac gargouillait, il tombait bien et un BMT de 30 cm fut un délice, miam ! Après une douloureuse de 17.– pour 4 heures de parking (véridique… -_- ), nous avons du chercher une autre place pour poser la voiture et par chance, nous avons retrouvé la place (illégale) près de la migros. Direction l’entrée du Volkshaus et c’était parti pour plusieurs heures de lives intenses, quelques bières sirotées et de nombreux fous rires …

SHADOWS FALL

 

Les ouvreurs. Mené par Brian Fair dont les dreadlocks ferait frémir de jalousie B. Marley, le groupe a tout de suite mit les choses au point et réveillé les plus fatigués par une semaine de travail. Metal assez proche d’un Soulfly ou d’un Sepultura, c’était bourrin et violent et c’est tout ce qu’on attendait ce soir. Les headbangs du chanteur étaient d’ailleurs terrifiant car il ressemblait atrocement aux aliens d’Independance Day avec ses dreads qui voltigeaient en l’air !Ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à slammer dans le public, tiraillé dans tous les sens ! Une petite demi-heure et le groupe s’en allait, remerciant chaudement une salle acquise. La suite était attendue …

ARCH ENEMY

 

Mademoiselle Gossow et sa voix. Sa voix gutturale à faire frémir les chanteurs metal les plus endurcis. Violent, bestial, solos des frères Amott et hurlées terribles d’Angela. Un set dominé par les songs du « petit » dernier Rise of the Tyrant. Blood on your Hands entame d’ailleurs les 30 minutes accordées au groupe et c’est avec bonheur qu’on se prend des tonnes de décibels dans les oreilles. La fosse commence à bouger de plus en plus et est entrainée par le groupe à lancer les premiers circles pits pendant les chansons les plus entrainantes. Belle prestation en tout cas !

DRAGONFORCE

Un petit peu décalé par rapport aux autres groupes, notamment en raison de leur pitreries sur scène, le groupe de power-metal de l’écurie Roadrunner a mis un peu de gaieté et de déconne après les shows plus violent de SF et AE. Solos endiablés, clavier disjoncté au synthé crade… Le chanteur ZP Theart a même eu le bon goût de piquer une chemise satin de Johnny Hallyday et de la mettre pendant une de leur love song à mourir de rire … Ils n’avaient pas peur du ridicule, s’en foutaient complètement et ont lancé quelques morceaux bien heavy pour rassurer l’audience. Un moment de calme avant le retour de la tempête, en somme…

TRIVIUM

 

Le combo de Floride a fait fort, très fort. Sur une scène agrémentée des artworks du dernier album ainsi que d’un immense drapeau aux couleurs de samouraïs japonais, Matt Heafy et ses compères n’ont pas lésiné sur la force de frappe et ont gratifié de leur meilleurs titres un public de plus en plus surchauffé . Après l’intro épique du soundtrack de FF VII the movie, To The Rats lance promptement le set. Le mélange des titres des 2 albums était parfait, la foule était sur-motivée et j’étais complètement compressé dans les premiers rangs. A Gunshot … et Pull Harder … sont toujours les meilleurs morceaux du groupe en live, formant de monstrueux mosh-pits. Anthem (we are the fire) était génial et Rain a tout dévasté. Le temps fut trop court pour un si bon groupe, mais il restait encore un groupe avant la fin de la croisade noire. Ravi de les avoir revu après le Fri-Son en mai…

MACHINE HEAD

Les plus attendus, il n’y avait qu’à tendre l’oreille pour entendre clamer de nombreux « MACHINE FUCKIN HEAD » dans toute la salle. Et il y avait de quoi attendre. Le groupe ricain a sorti cette année un brûlot trash metal au doux nom de The Blackening qui restera dans les annales et qui a été plébiscité par beaucoup de journaux spécialisés.

Ce soir-là était cependant très spécial. Le père du guitariste Phil Demmel décéda peu de temps avant le concert. Ce dernier voulu tout de même jouer ce dernier soir à Zürich et, encouragé par ses partenaires et tous les autres participants de la Black Crusade, il assura le set malgré la profonde tristesse. Autant dire que la tension était palpable, mais la puissance s’en trouva décuplée et ce sont des titres hargneux et excellents que nous a livré Machine Head.

All of us here in Machine Head wish to extend our deepest condolences and sympathy to the Demmel family for their tragic loss of Harry W. Demmel. Flying home today to grieve with his family and celebrate the life of his father, Phil has asked that Machine Head continue on in his absence for what will most likely be the remainder of the Black Crusade tour. Says singer Robb Flynn, « Phil was adamant about us continuing on. We didn’t think it would be possible, but a lot of the guitar players on the tour rallied around Phil last night and volunteered to help out on guitar duties. We really can’t thank them all enough. Adam and I spent most of our day off today teaching Corey and Matt from Trivium, Christopher from Arch Enemy, and Frederic the bassist of Dragonforce the set. They will all be playing various songs throughout the rest of the tour ».

Regarding Friday night’s show in Zurich, Flynn adds, « We left it up to Phil as to whether we would play last night, and he was very sure of the fact that he needed to play. He wanted to keep moving and not dwell on it until the next day. It was one of the most courageous things I’ve ever seen, I honestly don’t know how he did it. To the amazing people of Zurich who stood by the band, and supported us so much last night, we were all crying, and Phil and all of us felt the love more than you will ever know. Thank you. » [machinehead1.com]

Comme premier titre, Clenching the Fists of Dissents est juste bien trop fou. Le chaudron était déjà chaud, là il devenait bouillant. Sans perdre de temps, Robb Flynn motive ses troupes et hurle de former les premiers circles pits. Autre énorme titre, Imperium. La voix de Flynn était splendide, remplie de rage, de colère et probablement de désespoir pour son ami. Le début d’Aesthetics of Hate, les notes qui lancent ce titre sont totalement jouissives. Dans la furie générale, je n’ai pas pu m’empêcher et, des premières lignes, je me suis jeté corps et poings dans le vortex du circle pit. G-E-N-I-A-L. Le bonheur total quoi ahah >_< \m/ !!!

Old puis Halo ont suivi. Halo, 9 minutes intenses de riffs incroyables, un concentré de pur metal dont je raffole. Take My Scars précéda un Descend The Shades of Night riche en émotions. En effet, Robb dédia ce titre à feu Harry W. Demmel ainsi qu’à chacun ayant perdu un être cher dans sa vie et tout le monde se tut alors pour écouter Flynn. Un type dans la salle s’essaya à beugler et se pris un « shut the fuck up » cinglant. Il n’y avait absolument pas matière à rire à ce moment là et la majorité de la salle l’avait compris. Standing ovation et tout le monde suivit Flynn qui demandait de frapper des mains ou de chanter en l’honneur de Phil et de sa famille. Début tranquille à la guitare puis une fin simplement énorme, chaotique, somptueuse. Phil, Robb et le bassiste Adam Duce se serrèrent alors les 3 dans un ultime élan d’amitié et de compassion. J’en avais des frissons et je pense que je ne devais pas être le seul. Robb Flynn avait du mal à se reprendre pour terminer le set avec un de leur premier grand hit, Davidian. Une fin superbe et un adieu unique. Chapeau bas et RIP Harry Demmel !

Quelle soirée ! Détruit comme jamais, rincé, bluffé, sous le choc, c’est avec peine que je suis sorti de la salle rejoindre mes 2 compères. Comme avant-dernier live de 2007, je ne pouvais espérer mieux. Machine Head en live, c’est avec quasi certitude que je le referais ! /bow pour finir à Trivium, Dragonforce, Arch Enemy et Shadows Fall dont les membres ont relevé sans hésitation Phil Demmel après le live de Zurich. Belle leçon de vie et d’amitié…

*rideau*

stay rock

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :