Skip to content

Tarja Turunen ~ 18.12 at the X-Tra

décembre 20, 2007

18 décembre, dernier concert de 2007 …

Zürich, X-Tra. La plus belle voix du metal donnait son premier concert en Suisse avec son projet solo. Plus besoin de la présenter, Tarja Turunen fait désormais partie des légendes du metal féminin.

Un public massif déjà présent à l’ouverture des portes à 20h00. Une longue file s’étendait en effet le long de l’entrée de l’X-Tra. Belle salle moderne de concert et de clubbing. Des bars à tous les coins, la boisson n’était pas une denrée rare. La foule était plutôt mélangée, composée à la fois de fans de metal, goths, familles, parents, enfants. Bref, une preuve que la musique de Madame Turunen touche énormément de monde.

Première partie du nom de The Dogma vite expédiée. Metal gothic plutôt banal et je ne suis pas tellement fan des voix masculines de ce genre… Le chanteur avait, tout comme celui de Dragonforce 2 semaines plus tôt, piqué une chemise à Johnny… Non ce soir, tout était pour la magnifique Tarja…

Un fin drapeau blanc cachait la scène. Vers 22h, la reine de Finlande arrive majestueuse et son ombre chinoise sublime ce début de concert, avec comme premier titre Boy & The Ghost. Au moment le plus intense du morceau, le rideau tombe voluptueusement et laisse apparaitre une scène bien remplie. 2 batteries, dont une monstrueuse, surplombent le tout, bassiste et guitariste sont à droite tandis que la gauche est occupée par des violoncelles et un piano/synthé. Pas moins de 7 musiciens donc, avec notamment le frère de Tarja qui s’occupera de nombreux instruments durant le concert.

My Winter Storm déballa ses plus belles chansons. Chacune était un magnifique instant de musique, transcendé par la voix d’opéra de Tarja. Les plus calmes et mélancoliques vous prenaient au tripes, laissant une salle muette d’admiration et de respect. Sing For Me, Oasis, Our Great Divide …mais… oui en fait chaque titre contenait une intense force émotionnelle et la magie du live, la présence de Tarja rendait tout cela encore plus beau !!!

Et oui, ils ont joué certains titres du passé glorieux de Nightwish. Et non des moindres, Passion and the Opera, Walking in the Air et Nemo ont été joués pour le plus grand plaisir d’une salle enthousiaste. Quel bonheur de pouvoir enfin entendre ces morceaux en live ! Une question reste dès lors en suspens : que va bien pouvoir donner la reprise par Annette Olzon des anciens Nightwish lors de leur live que j’irai voir à Lyon ? Elle va devoir supporter un héritage énorme et, pour le moment, le crédit de ces chansons reste entièrement à Tarja tant sa voix est indissociable de la puissance de ces titres. Laissons le doute planer et nous verrons en avril…

Si les morceaux symphoniques et plutôt tranquilles sont majoritaires sur My Winter Storm, certains titres sont sacrément heavy et Tarja a headbangé furieusement sur ces titres, assurés côté instruments par des musicos à fond. Notamment sur Cirián’s Well, lorgnant sur les anciens Nightwish, et sur la reprise d’Alice Cooper : Poison. Le fantômatique Lost Northern Star était aussi excellent en version live.

D’ailleurs, on se demande bien pourquoi ses anciens collègues l’ont virée de SON groupe en invoquant la raison des $$$ car quand on la voit sur scène, on ressent parfaitement une joie de chanter et de se produire devant un public. Souriante, pro, sublime dans ses nombreuse magnifiques robes (celle du clip de Nemo = wahou !!!), remerciant maintes fois son public et ses musiciens. Et comme pour souligner qu’elle ne serait rien sans ces derniers, les sessions instrus pendant le live furent multiples et nous avons pu admirer la force de frappe énorme du batteur Mike Terrana, les prouesses techniques du bassiste Doug Wimbish et des parties de piano superbes de Maria Ilmoniemi, entre autres. Dans la deuxième partie du concert, elle reçu même de fans 2 bouquet de fleurs, des ovations répétées et un rappel tonitruant et elle ne cacha pas son émotion devant toute cette reconnaissance, laissant apparaitre quelques larmes. Respect.

Le light show était magique. Un mur d’étoile prit place vers la moitié du concert pour se croire encore plus dans une belle nuit d’hiver finlandais. Nous furent honoré d’un rappel de qualité avec Nemo, le premier single I Walk Alone et une Tarja dans une robe blanche semblable à celle de la pochette de l’album. Pour finir, un émouvant Calling Grace laissant une salle au souffle coupé après une telle prestation. Les applaudissements furent nombreux et le groupe au complet vint saluer à la fin du concert, Tarja descendant même rencontrer les fans des premiers rangs. Nouvelle preuve qu’elle est sans conteste une grande dame et une grande figure de la musique d’aujourd’hui…

Setlist
Boy And The Ghost
Lost Northern Star
Passion And The Opera
My Little Phoenix
Sing For Me
Damned And Divine
Tarja’s Group Solo Instrumental
Ciaran’s Well
Our Great Divide
Phantom Of The Opera
Oasis
Walking In The Air
You Would Have Loved This
Poison
Nemo
I Walk Alone
Calling Grace

KIITOS TARJA

Les vidéos des lives de Gorgoroth, The Black Crusade & Tarja suivront ainsi que le 2007-review. D’içi là…

stay rock

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :