Skip to content

-no title found-

février 12, 2008

Pour autant que je me souvienne
ce début d’année ne fut pas vide de rock

Grosse déception, partagée notamment par Headbanger’s Blog. Ceux qui ont créé la sensation en 2007 en sortant l’un des grands chefs-d’œuvre de metal de ce début de siècle, j’ai nommé Machine *fucking* Head, n’ont pas remporté le Grammy 2008 de la catégorie metal, samedi passé. À la place, c’est Slayer qui remporte la mise pour la 2e année consécutive. Je ne reproche absolument pas cette victoire à Slayer qui reste un de mes groupes préférés, mais c’est surtout au niveau des votants qui ont véritablement négligé la perle de trash qu’est Aesthetics of Hate. Une bombe, un véritable morceau de légende, pilier de The Blackening. Dommage, vraiment dommage. Mais ne nous attardons pas sur cet évènement plus qu’il n’en faut, je doute que ces récompenses soient LA raison de vivre de ces groupes et qu’ils n’en ont cure s’ils ne les remportent pas !

Ω

Autre déflagration, autre munition, autre pays. Les gallois de Bullet For My Valentine ont enfin accouché du successeur tant attendu de The Poison, Scream Aim Fire. Excellente suite en tout cas, remplie de morceaux heavy qui vont emmerder les voisins pendant un bon bout de temps et qui risquent bien de mettre le feu cet été au Greenfield !

Ω

Mais de l’autre côté de la Manche, les français ne sont pas en reste. En effet, les 4 parisiens d’AqME viennent de sortir un véritable chef-d’œuvre de rage et de désespoir, répondant au doux nom d’Hérésie. J’étais tombé par hasard sur leur Fin des Temps qui se fut une révélation pour moi, véritable carton de titres bien rock et d’autres beaucoup plus introspectifs. Une valeur sûre du paysage rock français et qui passera dans nos contrées en avril lors de la fête de l’Uni de Neuchâtel !!!

3760068970567.jpg

Ω

Death Proof & Into The Wild. Le point commun des ces films récents, à part leur réalisateurs hors pairs, est leur BO génialissimes ! Eddie Vedder, frontman de Pearl Jam, nous gratifie de morceaux de guitares accoustique sublimes et qui ont parfaitement collé à l’ambiance de ce road-movie traversant les USA. Quant aux songs de Boulevard de la Mort, elles sont déliceusement rock 70’s, des perles qui se laissent écouter en boucle et, dans la voiture, c’est encore plus jouissif !

tarantino460.jpg

Ω

Autre grand moment pour moi, la découverte -enfin- du EP Broken de NIN. La discographie des monuments du Sir Reznor trône à présent chez moi. En même temps, je me suis plongé dans les clips tout bonnement géniaux et cruels qui composent la filmographie des titres de Broken. Des vidéos sales, tournés à la snuff-movies et qui réduisent les Saw à des films pour enfants ! enjoy le premier de la série >_<

Ω

Et et et… *attention les yeux* voilà une vidéo chopée sur youtube qui retrace la soirée indus-electro de vendredi aux Docks ! À préciser que ce reportage n’est pas de moi mais d’une autre spectatrice ! *GAY BOYS IN BONDAGE*

Ω

Autre gros gros coup de cœur que je tiens à faire partager…

jeunesselevetoi-couleurs-copy.jpg

7 avril : new album

sur ce,

stay rock !

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :