Skip to content

Amanda Palmer

octobre 10, 2008

Abart Music Club, Zürich

16 octobre 2008

2000, un duo venu de Boston retournait le monde musical alternatif avec ses protagonistes, incroyables de talent et de charisme, qui projetèrent un genre musical tout neuf, tout frais, le Brechtian Punk Cabaret. Aux commandes, Amanda Palmer et Brian Viglione. Avant le retour tant attendu du 4e album des Dresden Dolls, la chanteuse et pianiste profite de ce temps mort pour sortir un effort en solo et de le jouer sur les scènes de la Vieille Europe, grande inspiratrice des compositions du combo et de cet opus. Le style unique du duo reste tout de même bien ancré dans le projet Who killed Amanda Palmer ?, avec cependant plus d’arrangements et d’autres instruments qui étoffent les titres. En live, ce sera la magie qui l’emporte, dans un tourbillon de notes, au son du piano. Amanda nous emmenène là où il faut, là où la musique est reine.

SITE

à retrouver dans le Daily-Rock n° 24 – octobre ’08
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :