Skip to content

Unholy Alliance ~ 10.11 at the Eishalle

novembre 12, 2008

Chapter 3

Mastodon est en plein dans son set pendant que j’arrive. Les embouteillages légendaires de Berne et de Zurich auront donc eu raison de moi, même avec un départ avancé… Quant à Amon Amarth, les vikings de Suède, ce sera pour la prochaine fois !

Solos hyper techniques et mélodies aux tempos changeants, c’est toute la force du groupe d’Atlanta. Energiques malgré l’absence de leur 2e guitariste, Mastodon aura bien mis les esgourdes en ébullition avant les deux suivant.

Trivium accompagne donc Kerry King et sa bande sur les routes de l’Unholy Alliance Tour, troisième du nom. C’est surtout une belle occasion de tester en version live les nouvelles songs du dernier : Shogun. Départ à 8 heures pétantes, le show commence comme toujours avec une musique du jeux vidéo Final Fantasy 7, cher à Matt K. Heafy (et à mon frère !).

Sur ce magnifique morceau grandiloquent s’enchaine directement Kirisute Gomen. Dans le Japon médiéval, cette diction voulait dire « Excusez-moi de vous tuer », lorsque l’honneur d’un samouraï avait été sali et méritait réparation. Aujourd’hui, il prend plutôt le sens de « pardonnez-moi par avance ». C’est je pense ce qu’aurait voulu dire l’ingénieur du son…Car ce n’était vraiment pas terrible. La voix de Matt était à 90% couverte par les basses et les solos n’étaient guère plus reconnaissables ! Mince alors ! Malgré cela, le public était surmotivé, lançant les pogos à la chaîne au milieu de la fosse. Trivium continue de consolider ses légions de fans et pour un groupe qui n’est pas en headline et qui passe juste avant des monstres comme Slayer, c’était réussi ! 45 minutes top chrono, le set est plié. Croisons les doigts pour qu’ils reviennent assez vite et en tête d’affiche, si possible un peu moins loin (j’ai entendu Fri-Son ???).

La foule reste serrée pour la suite. On ne cède pas sa place aux barrières quand les maîtres du trash arrivent. Je me souviens encore, enfin, mes côtes se souviennent encore, de cette expérience au Greenfield 2007 ! La scène est alors cachée par un immense drapeau blanc. Les roadies préparent guitares, basses et kit de batteries à l’abri des regards indiscrets.

Les lumières s’éteignent et c’est la folie. Les cris pour Slayer retentissent de partout. Des pentagrammes tournoient alors sur le grand drapeau, puis le logo du groupe. Le drapeau tombe et c’est parti pour 1h30 de vitesse et de technique pure. Ces types-là n’ont pas changé depuis 2 ans. La même fougue, les mêmes headbangings comme s’ils avaient encore toute leur jeunesse. Plus de 20 ans qu’ils tournent, 20 ans qu’ils provoquent, 20 ans qu’ils dominent le trash metal. Oui, ce sont les meilleurs. Quand on se prend un Jihad ou Supremist dans la poire et qu’on a la tête qui tourne tellement il a fallut suivre au niveau du headbang que, oui, on se dit que Slayer est le numéro 1 !

Le dernier album, Christ Illusion, compose en majorité le set avec les grands titres du passé. Raining Blood évidemment, qui déclenche une véritable furie. Angel of Death en rappel, tout autant meurtrier. Mais aussi South of Heaven, Season in the Abyss et Ghosts of War. Ayant un peu plus de chance avec le son par rapport à Trivium, ce fut un délice. Un véritable mur d’amplis, 24 au total en plus de ceux de la salle, constituait l’armée de décibels derrière les généraux Lombardo, King, Hanneman et Araya. Ce dernier visiblement satisfait de l’accueil des suisses. Il ne pouvait même pas en placer une entre chaque morceau, les gens scandaient le nom de son groupe à tue-tête ! Le show se termine à 22h30 pile. Si ça c’est pas un show millimetré !

Le retour sur Lausanne est bien long depuis Winterthur mais avec Slayer à coin dans la voiture, le temps défile heureusement aussi vite que les riffs de King ! A la semaine prochaine, avec un menu tout aussi alléchant !!!

FUCKING SLAYER

Religion is hate
Religion is fear
Religion is war
Religion is rape
Religion is obscene
Religion is a whore
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :