Skip to content

Poni Hoax

décembre 9, 2008

Le Romandie, Lausanne

18 décembre 2008

Sous ce nom étrange se cache un fleuron de la scène électro parisienne. Né en 2001, c’est quatre ans plus tard que le combo se fait réellement connaitre avec le titre Budapest, véritable tube des dancefloors. Le groupe a depuis sorti 2 albums, un éponyme et Images of Sigrid cette année, et entame une tournée des clubs dans toute l’Europe. La fête n’a pas de frontières ! Le Romandie va donc ouvrir ses portes à cette électro enivrante, tourbillonnante, sensuelle, aux accents New-Wave à faire fondre la glace. Chaud chaud sous les froides arches, la température va monter fissa sur la piste de danse ! En plein mois de décembre, on ne peut espérer mieux pour se remotiver avant le coup de sifflet final du 31. L’ouverture se fera par les ricains d’Unwed Sailor, projet instrumental post-rock de Johnathan Ford, sur des mélodies envoûtantes sublimes.

SITE

à retrouver dans le Daily Rock n° 26 – décembre ’08
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :