Skip to content

Baleinev’09

mai 14, 2009

HEIG-VD – Yverdon

15 mai 2009

L’autre grand rendez-vous musical estudiantin est bien sûr à l’école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud, ou l’HEIG-VD pour les intimes. Le Baleinev a été créé en 1992 et accompagné par un seul groupe, les lausannois de Sakaryn. Depuis, l’affiche s’est étoffée, les scènes se sont multipliées et le festival représente un des évènements majeurs du printemps avant les gros mammouths de l’été. Il y en aura pour tous les goûts ; que ce soit pour headbanger ou pour se trémousser, la musique sera reine. La grande scène accueillera le ska-punk des lausannois de Safety Catch et les punks de Myband. Surtout, ce sera l’occasion de voir The Mondrians dont la réputation ne cesse de grimper en Europe. La production de leur premier album va d’ailleurs commencer cet été, après des années sur la route. On passe ensuite sur la scène Set’, composée de groupes dont au moins un membre étudie à la haute école d’Yverdon ! Le jeunes de Seepak vous mettront d’accord avec un nu-metal hargneux. Lorgnant plus du côté du trash et heavy, Pyrotraktor de Lausanne sera aussi de la partie avec des solos hurlants. Le rock’n’roll sévèrement burné de Lee Harvey Oswald complètera parfaitement ce line-up qui va chauffer toute la soirée. Puis sur la scène des Highland’s, trois groupes bien différents se succéderont. Shed Light, de Berne, proposera un pop-rock idéal pour se calmer un peu les oreilles. Sortez vos Guinness pour Azgard ! un metal-folk mêlant violons et riffs puissant ! Et finalement un cover-band de Metallica du nom d’Orion – masterpiece instrumentale de Master of Puppets. Et pour les autres, techno, électro, clubbing et latino seront également répartis dans le festival. Que la fête commence !

BALEINEV

Et en prime, la chronique du premier EP de Seepak, « Apparence »…


Le skeud débute sur une intro chaotique à souhait mélangeant des sons de guerres, de combats aux sabres lasers, de modem qui se connecte, le tout dans une ambiance bien glauque. En somme, une représentation de notre foutu monde actuel en 1 minute 30 ! Seepak envoie ensuite valser les décibels sans retenue sur trois titres hargneux. Chœurs et voix agressive accompagnent une mélodie accrocheuse pour le premier, Hors de Moi, qui porte bien son nom. Rythme nettement plus rapide et aux influences trash metal pour Innocent. En finissant en beauté avec Six or Nine, dont l’intro tranquille annonce la tempête, prête à faire jumper les foules. Pour un premier EP, la production a été vraiment soignée et c’est en pros que ces cinq jeunes, très jeunes (entre 15 et 17 ans), d’Yverdon-les-Bains s’affirment dans le monde du metal suisse. A suivre de près !

MYSPACE

à retrouver dans le Daily-Rock n° 30 – mai 2009

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :